Dans l’exécution du chant polyphonique corse, issu de la tradition orale, tout est affaire d’instinct: la manière d’envoyer le chant, l’impulsion, la hauteur des notes, le rythme, la dynamique du souffle, la recherche de l’équilibre. Les libertés d’ornementation, productrices de frottements, quintes et octaves parallèles, prohibées par l’harmonie classique, font l’essence du chant polyphonique corse.